Sexe, diamants et plus si affinités… – Lauren Weisberger

Ce livre dormait depuis quelques temps maintenant sur ma PAL, et comme j’avais envie de lecture un peu « légère », je me suis dit que c’était le bon moment de le sortir (enfin!)… Malgré tout, c’est une grande déception…

 

Adriana,  Emmy et Leigh sont trois trentenaires (ou presque) et sont amies depuis près de dix ans. Lors d’une soirée un peu (trop?) alcoolisée, elles font le pari de changer radicalement de vie.
Adriana, est une « bomba latina » qui vit dans le luxe et l’oisiveté. Elle qui collectionnait les hommes fait le pari de finir la bague au doigt sous un an et d’arrêter d’agrandir son looong tableau de chasse.

Emmy, quant à elle est une grande romantique, qui rêve d’enfanter. Elle file (ou filait) le parfait amour avec Ducan, jusqu’à ce que celui-ci décide de vivre une nouvelle vie avec une pom-pom girl qui prône la virginité. Le pari d’Emmy? Celui de s’envoyer en l’air avec un homme par continent…
Leigh, elle a une vie plus que parfaite. Un homme qui l’aime passionnément, un appartement à elle qu’elle adore, un job de rêve… Alors le pari de Leigh sera d’améliorer sa vie déjà parfaite.
Oui, sauf que la vie est pleine de rebondissements…

J’ai acheté ce livre tout simplement parce que j’avais beaucoup People or not people, et Le diable d’habille en Prada de la même auteure. Du coup, j’ai voulu prolonger un peu ces bons moments de lectures avec Sexe, diamants et plus si affinités… Mais franchement, j’avoue être un peu déçue par cette lecture…

J’ai déjà mis un temps fou à entrer dans le livre et je me suis demandée s’il ne valait pas mieux arrêter et lire un des nombreux livres de ma PAL qui s’allonge de jours en jours… Mais bon, d’une manière générale, je n’aime pas vraiment lâcher mes livres et donc j’ai prolongé ma lecture. Au milieu du livre, je suis (enfin!) rentrée dedans, mais bon ce n’est toujours pas l’extase…

En fait, je me suis un peu ennuyée et ce, durant tout le long du livre. J’ai trouvé que les actions étaient prévisibles, sans grand intêret, un peu molles.

Ensuite, j’ai trouvé les personnages vraiment stéréotypés, très superficiels… Après tout, c’est typiquement le genre de filles qui sont dans le vent, certes, mais qui ne pensent qu’à faire du shopping et à coucher à droite à gauche… Ce n’est pas vraiment quelque chose qui me gène en soit, puisque je suis une fan incontestée de Sex & the city, mais la série me faisait mourir de rire, elle… Or, ici, ce n’a pas vraiment été le cas…

Les personnages m’ont vraiment agacée… Et tout particulièrement Adriana qui est une véritable tête à claques… Elle ne cherche qu’à épater ses amies, à être au centre des attentions de tout le monde, et même de ses amies, elle est purement égoïste enfin bref… Une horreur. Emmy est la parfaite nunuche qui ne pense que mariage et enfants et qui serait prête à passer sa vie avec le premier homme qui passe… Il n’y a que Leigh qui a attiré mon attention, peut-être parce que c’est le seul personnage qui semble avoir une vie « normale »…

Bon je n’ai pas non plus trouvé que des défauts à cette lecture. Je dois avouer que c’était exactement le type de livre dont j’avais besoin en période de partiels parce qu’il se lit plutôt bien (une fois passée une bonne partie du livre)…  J’entends par là que c’est une lecture sans prise de tête, et plutôt fluide.

 

En bref
Une lecture sans prise de tête, mais qui m’a cependant déçue tant que par son histoire que par ses personnages…

« Si tu le trouves trop gros, c’est que tu ne le mérites pas »

 

Pocket, 437 pages, 2009

Publicités